TRANSPORT DU CORPS

Un acte soumis à une réglementation très stricte

Pour des raisons sanitaires, en France comme dans la majorité des pays, il est formellement interdit de procéder au transport du corps du défunt par ses propres moyens. Cette étape est exclusivement réservée aux pompes funèbres et s’effectue dans les 24h ou 48h avec les soins de conservation.

Avant la mise en bière

Selon la loi (décret n°2002-1065 du 05 08 2002), le corps du défunt peut être transféré de l’endroit où il se trouve vers son lieu de résidence ou la chambre funéraire. Pour ce faire, le médecin doit constater le décès et fournir le certificat de décès.

Ce transport s’effectue sans cercueil, avec une réglementation très stricte et il est réalisé par le service des pompes funèbres dans un véhicule agréé pourvu d’un caisson réfrigérant. On l’appelle également le transport à visage découvert.

Afin de préserver au mieux le corps du défunt avant l’arrivée des pompes funèbres, il est important que la pièce dans laquelle il repose soit la plus fraiche possible (chauffage coupé, volets fermés).

Pour les transports de corps de plus de 600 km, un thanatopracteur doit effectuer obligatoirement une injection de formol avant le trajet.

Après la mise en bière

Le défunt est transporté dans son cercueil le jour des funérailles. La voiture effectuant cet acte est un corbillard, un véhicule funéraire agréé. Selon le choix des obsèques, le corps est emmené vers le lieu de cérémonie, d’inhumation ou de crémation.

Avec la personne décédée, le corbillard peut transporter les fleurs et autres articles funéraires dédiés au défunt. Il arrive que la totalité des gerbes de fleurs ne rentrent pas dans le corbillard. Dans ce cas, un deuxième véhicule est destiné à ce transport exclusif.

TRANSPORT HORS COMMUNE

Nous prenons en charge les formalités, notamment la convocation de l’officier de police qui effectuera la pose des scellés sur le cercueil quand aucun membre de la famille ne peut être présent.

TRANSPORT HORS DE LA FRANCE

Le transport de corps de la France vers un autre pays s’effectue par route ou par avion. Nous faisons les demandes nécessaires auprès de différentes compagnies aériennes afin d’obtenir plusieurs devis et trouver pour vous le coût le plus avantageux.

Les démarches administratives s’ensuivent auprès des différents organismes et institutions (commissariat, mairie, préfecture, consulat…).

PROCÉDURE OBLIGATOIRE

Une enveloppe hermétique en zinc est placée à l’intérieur du cercueil. Afin que les proches puissent voir le défunt, une fenêtre est généralement faite sur le couvercle du cercueil au niveau du visage.

Rapatriement d'un corps vers la France

Quand un français décède dans un autre pays que la France, le transfert ne peut se faire qu’après l’obtention du certificat de rapatriement, délivré par les autorités locales. Est également prévenu le consulat français en place dans le pays.

Pour vous aider dans ces démarches, vous pouvez vous rapprocher des ambassades et consulats français :

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/annuaires-du-ministere-de-l-europe-et-des-affaires-etrangeres/ambassades-et-consulats-francais-a-l-etranger/

pompes funèbres bazas et pompes funèbres la réole